L'initiative Upgrade

Christiane Wickler

Christiane Wickler

Entrepreneuse Pall Center

Christiane Wickler est l'administratice déléguée du Pall Center d'Oberpallen et une entrepreneuse proche des gens. De par son expérience et conformémement aux valeurs qu'elle défend, Christiane Wickler a accepté de présider notre jury pour cette édition d'Upgrade 2018.

" Avec de l'audace, on peut tout entreprendre, on ne peut pas tout faire. "
Napoléon

Son parcours

  • De 2005 à 2017 : Administrateur Déléguée de la S.A. PALL B, ayant son siège à Arlon
  • Depuis 2012 : Présidente du Groupement d’Intérêt Economique INCOM
  • Depuis 2012 : Présidente ALVO
  • Depuis 2006 : Administrateur Déléguée de la S.A. FOUR TOOLS, présente à Oberpallen
  • Depuis 1994 : Administrateur Déléguée de la S.A. TRUCK CENTER à Habay-la-Neuve, centre logistique regroupant restaurant, motel, shop, station essence, truck et car wash
  • Depuis 1994 : Administrateur Déléguée de la S.A. TOUNET à Arlon, blanchisserie industrielle employant 35 salariés
  • Depuis 1982 : gérante d’une station-service, puis administrateur déléguée de la S.A. PALL CENTER à Oberpallen : Shopping Village regroupant 32 métiers, supermarché, prêt-à-porter, restaurants, fleuriste, bijoutier, etc, et employant 250 personnes
  • De 1980 à 1982 : service du personnel de la S.A. Wickler à Diekirch

La passion, qui me guide depuis 35 ans dans mon métier est née pendant mon enfance !

Nous, 3 enfants d’un entrepreneur luxembourgeois, avons eu l’immense chance de grandir dans un univers de travail sain, dynamique, avec comme première valeur le bon sens de la terre.

Nous avons couru entre les luxembourgeois, les capverdiens, les belges, les français, les yougoslaves, les portugais, et j’en passe. Entre catholiques, athées, musulmans et autres religions… la richesse de cet esprit multiculturel nous a donné et également à l’entreprise, des valeurs qui restent gravées en nous à tout jamais.
Cette école de vie nous a appris la tolérance, la compréhension et nous a procuré une énorme capacité d’analyse.

Ces expériences positives acquises guident également l’éducation de nos enfants.
J’ai la grande satisfaction que mes 4 enfants ont hérités de la passion du travail et le sens des responsabilités vis-à-vis des autres grâce à mon passé.

J’ai une immense reconnaissance envers les Manuel, les Ewald, les François, les Mario qui ont réparé nos vélos et que nous embêtions avec nos questions qui ne restaient jamais sans réponses ; pas parce que nous étions les enfants du patron mais Christiane, Georges et Mariette.

Aujourd’hui, j’évolue au côté de 320 collaborateurs afin de développer au mieux un commerce de niches, de spécialistes. Nous ne voulons certainement pas être les plus grands mais rêvons d’être les meilleurs. Le marché change et la réactivité ne suffit plus. Il faut constamment chercher, se repositionner, oser avouer un échec mais également prendre des risques…

Mais ma volonté finale est et reste inchangée : garder des commerces authentiques ET innovants.